» » » Ôter les obstacles à votre vie.

Ôter les obstacles à votre vie.

Ôter les obstacles à votre vie.

Le chrétien doit savoir comment ôter les obstacles à sa vie. Faute de quoi il sera submergé par des échecs, qu’il jugera inexplicables.

Ce que nous constatons, la pauvreté, la difficulté à se marier, le manque d’entrepreneuriat, et l’échec quasi chronique, nous montre que les instruments que le Christ a mis en notre possession ne sont pas mis en pratiques, faute de connaissance, de sagesse, et de volonté pour plusieurs. Ainsi l’ennemi met les obstacles qui évidemment font souffrir les biens aimés de Dieu. C’est pour cela que j’ai créé ce site. Car Jésus-Christ ne prend pas plaisir à voir son peuple en difficulté constant.

Les obstacles à la victoire.

Les obstacles de façon générale sont visibles et invisibles. La réalité c’est qu’ils sont plus invisibles que visibles. Car ce qu’on voit dans le visible est fait par l’invisible. Heb 11:3  …en sorte que ce qu’on voit n’a pas été fait de choses visibles.

Les obstacles sont des forces démoniaques qui résistent à vos efforts. Dieu veut que vous appreniez régner sur eux. Ps 110:2 … Domine au milieu de tes ennemis ! 

L’Éternel dresse une table devant toi en face de tes ennemis. Il ne faut pas craindre les démons et leur chef satan. Il faut apprendre à les dresser. Dominez au milieu de vos ennemis, sinon ils domineront sur vous.

Très souvent et de façon générale, les chrétiens rencontrent des difficultés telles qu’ils se demandent si la vie en Jésus-Christ est vraiment ce qu’elle promet ? Oui elle est ce qu’elle promet, sauf qu’il faut apprendre à vivre cette vie en question. Jug 6:13 Gédéon lui dit : Ah ! mon seigneur, si l’Éternel est avec nous, pourquoi toutes ces choses nous sont-elles arrivées ? Et où sont tous ces prodiges que nos pères nous racontent, quand ils disent : L’Éternel ne nous a-t-il pas fait monter hors d’Egypte ? Maintenant l’Éternel nous abandonne, et il nous livre entre les mains de Madian !

Gédéon avait du mal à croire que l’Éternel est vraiment un Dieu qui secourt son peuple, de plus Gédéon ne comprenait pas comment provoquer l’intervention de Dieu dans sa situation si difficile, et surtout Gédéon ne savait pas que lui et sa parenté étaient à l’origine de ce qu’ils vivaient. Ils ne perçoivent pas la cause de leur souffrance. C’est le cas de la majorité des chrétiens, et je tiens de tout mon cœur à vous aider à comprendre quoi faire dans ces cas. Gédéon voulait sortir de la misère et faire sortir son peuple des difficultés. Écoutez ce qu’il dit :

Jug 6:15 Gédéon lui dit : Ah ! mon seigneur, avec quoi délivrerai-je Israël ? Voici, ma famille est la plus pauvre en Manassé, et je suis le plus petit dans la maison de mon père.

Voyez-vous, la pauvreté dans le peuple de Dieu. Les obstacles qui semblent impossibles à surmonter. Il y a quelque chose que l’Éternel va lui montrer.

Jug 6:16 L’Eternel lui dit : Mais je serai avec toi, et tu battras Madian comme un seul homme.

C’est ici le secret, mais il est souvent difficile de le comprendre et le pratiquer. Une fois je louais une maison où Dieu m’avait conduit, les propriétaires étaient des frères en Christ. Et j’étais incapable de payer les loyers. Je ne voulais pas forcer la communauté à faire des offrandes, elle devait la faire volontairement. Et je souffrais atrocement de me voir dans une maison et de ne pas pouvoir payer le loyer, de voir les frères qui m’ont loué les lieux dans des difficultés à cause de moi.  Je criais à Dieu, je pleurais devant sa face, mais rien ne se passait dans la direction que je souhaitais. La situation m’avait donné tellement de soucis et d’inquiétude que quelqu’un pour illustrer cela a dit que si on me mettait une banane plantain entre mes cuisses, celle-ci cuirait. Je criais à Dieu quand tout à coup, contre toute attente, ma bouche a parlé en langue. Et j’ai été surpris par ce parler en langue subit. J’ai aussitôt demandé au Seigneur ce que cela voulait dire. Et l’Esprit a ouvert ma bouche malgré moi et de ma propre bouche est sorti la phrase : « Pourquoi penses-tu que j’habite en toi ? » OUI. Si nous voulons sortir des difficultés définitivement, nous devons prendre avantage du fait que Dieu habite en nous. J’ai beaucoup souffert dans ma vie chrétienne. Je peux vous en parler et vous aider. 

Les obstacles ont des buts que nous devons comprendre :

-Détruire le projet de Dieu en vous par les forces démoniaques.

-Vous permettre de devenir plus fort en Christ, par la victoire sur les forces du mal.

-Vous transmettre le feu Divin. (Mais je ne traiterai pas de cela ici.)

Si Gédéon devait comprendre qu’avec Dieu il battra l’ennemi, il devait avant tout savoir pourquoi lui et sa famille vivaient cette si grande misère.

La plus grande cause de la souffrance du chrétien.

Gédéon accusait Dieu de ne rien faire pendant que lui et son peuple vivaient l’atroce misère.

Jug 6:13 Gédéon lui dit : Ah ! mon seigneur, si l’Éternel est avec nous, pourquoi toutes ces choses nous sont-elles arrivées ? Et où sont tous ces prodiges que nos pères nous racontent, quand ils disent : L’Éternel ne nous a-t-il pas fait monter hors d’Egypte ? Maintenant l’Éternel nous abandonne, et il nous livre entre les mains de Madian !

 

La pensée de Gédéon est loin de comprendre le pourquoi. Essayons de comprendre ce qui s’est passé.

Jug 6:1 ¶ Les enfants d’Israël firent ce qui déplaît à l’Éternel ; et l’Éternel les livra entre les mains de Madian, pendant sept ans.

Jug 6:2 La main de Madian fut puissante contre Israël. Pour échapper à Madian, les enfants d’Israël se retiraient dans les ravins des montagnes, dans les cavernes et sur les rochers fortifiés.

Jug 6:3 Quand Israël avait semé, Madian montait avec Amalek et les fils de l’Orient, et ils marchaient contre lui.

Jug 6:4 Ils campaient en face de lui, détruisaient les productions du pays jusque vers Gaza, et ne laissaient en Israël ni vivres, ni brebis, ni bœufs, ni ânes.

Jug 6:5, Car ils montaient avec leurs troupeaux et leurs tentes, ils arrivaient comme une multitude de sauterelles, ils étaient innombrables, eux et leurs chameaux, et ils venaient dans le pays pour le ravager.

Jug 6:6 Israël fut très malheureux à cause de Madian, et les enfants d’Israël crièrent à l’Éternel.

 

Voici la souffrance du peuple de Dieu. Une fois que le peuple cria à Dieu, alors Dieu va faire savoir pourquoi il a permis cette grande souffrance.

 

Jug 6:7 ¶ Lorsque les enfants d’Israël crièrent à l’Éternel au sujet de Madian,

Jug 6:8 l’Éternel envoya un prophète aux enfants d’Israël. Il leur dit : Ainsi parle l’Éternel, le Dieu d’Israël : Je vous ai fait monter d’Egypte, et je vous ai fait sortir de la maison de servitude.

Jug 6:9 Je vous ai délivrés de la main des Egyptiens et de la main de tous ceux qui vous opprimaient ; je les ai chassés devant vous, et je vous ai donné leur pays.

Jug 6:10 Je vous ai dit : Je suis l’Éternel, votre Dieu ; vous ne craindrez point les dieux des Amoréens, dans le pays desquels vous habitez. Mais vous n’avez point écouté ma voix.

 

Voici pourquoi le peuple a souffert : Je vous ai dit : Je suis l’Éternel, votre Dieu ; vous ne craindrez point les dieux des Amoréens, dans le pays desquels vous habitez. Mais vous n’avez point écouté ma voix.

Examinons cette parole.

  • Je suis l’Éternel, votre Dieu 

Cette parole contient toute la force dont nous avons besoin. Il dit c’est moi le tout puissant, et je suis avec vous. Ce qui signifie que si je suis avec vous aucun malheur ne peut vous atteindre. Aucune misère ne peut séjourner avec vous.

Puis Dieu donne la deuxième raison.

    –   Vous ne craindrez point les dieux des Amoréens, dans le pays desquels vous habitez.

Cette exigence est en corrélation avec la première parole du Seigneur.  Et pour moi est la chose la plus importante qui renforce le fait que Dieu est l’Éternel notre Dieu. Dieu exige que nous n’ayons aucune crainte de l’ennemi des démons et du mal. Il exige cela. Combien de fois avons-nous eu peur du mal que nous voyons, avoir peur de la maladie, des démons, du manque d’argent, des choses désagréables qui nous environnent. Dieu répons en disant : aussitôt que vous craignez le mal qui vient contre vous ou vous environne, alors vous dite que je ne suis pas l’Éternel votre Dieu. Ce qui signifie que vous dites que le diable est votre dieu. C’EST CE QU’IL FAUT BIEN COMPRENDRE. Nous ne devons jamais craindre quoi que cela soit, sinon nous empêchons Dieu d’intervenir. La crainte suppose un châtiment.

Mais il y a autre chose qui est caché dans la crainte du diable et du mal ainsi que des démons que je tiens à vous montrer. Et pour le faire, je vais utiliser deux versions de la bible pour un même verset.

La version Louis Segond dit :

 Jug 6:10 Je vous ai dit : Je suis l’Éternel, votre Dieu ; vous ne craindrez point les dieux des Amoréens, dans le pays desquels vous habitez. Mais vous n’avez point écouté ma voix.

 

La version française courant dit pour ce même verset :

Jug 6:10 Je vous ai rappelé que j’étais le Seigneur votre Dieu et que vous ne deviez pas adorer les dieux des Amorites dont vous habitez le pays. Mais vous ne m’avez pas écouté !” »

 

Craindre un dieu, c’est adorer ce dieu en question, c’est le vénérer et le servir. A vous de décider qui vous voulez servir.

Mt 6:31 Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas : Que mangerons-nous ? que boirons-nous ? de quoi serons-nous vêtus ?

Ps 78:18 Ils tentèrent Dieu dans leur cœur, En demandant de la nourriture selon leur désir.

Ps 78:19 Ils parlèrent contre Dieu, Ils dirent: Dieu pourrait-il Dresser une table dans le désert ?

Ps 78:20 Voici, il a frappé le rocher, et des eaux ont coulé, Et des torrents se sont répandus ; Pourra-t-il aussi donner du pain, Ou fournir de la viande à son peuple ?

Ps 78:21 L’Éternel entendit, et il fut irrité ; Un feu s’alluma contre Jacob, Et la colère s’éleva contre Israël,

Ps 78:22 Parce qu’ils ne crurent pas en Dieu, Parce qu’ils n’eurent pas confiance dans son secours.

 

Craindre un dieu, c’est adorer ce dieu en question, c’est le vénérer et le servir. A vous de décider qui vous voulez servir. Il est très facile de servir satan, vous n’avez qu’à craindre le mal ou la maladie ou le manque d’argent ou de mariage.

La bible dit : Jas 4:7 Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez au diable, et il fuira loin de vous.

C’est pourquoi Dieu a livré son peuple à la misère, parce que ce peuple adore le diable. Celui qui résiste au diable et au mal, adhère aussitôt à Dieu et le reconnait comme son Dieu. Dieu est amour et il n’y a pas de crainte dans l’amour. Méditez ces paroles et mettez-les en pratiques et vous verrez vos obstacles vous quitter.

Pr 29:25 ¶ La crainte des hommes tend un piège, Mais celui qui se confie en l’Éternel est protégé.

 

Laisser un commentaire