Bien débuter la vie chrétienne

Il y a un caractère de Jésus-Christ qu’il est nécessaire de bien comprendre si nous voulons bien débuter notre vie chrétienne.

La fidélité

 

Mt 24:45  Quel est donc le serviteur fidèle et prudent, que son maître a établi sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable ?
 
Mt 25:21  Son maître lui dit : C’est bien, bon et fidèle serviteur ; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton maître.
 
Ap 1:5  et de la part de Jésus-Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts, et le prince des rois de la terre ! A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang,
 
Ap 3:14 ¶  Ecris à l’ange de l’Eglise de Laodicée : Voici ce que dit l’Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu:
 
Jésus-Christ est appelé et s’appelle Lui-même le témoin  fidèle. Il est  fidèle parce qu’il ne fait que ce que son Père lui dit et lui montre.

Jésus-Christ
Tel il est, tel nous sommes

Jésus-Christ quand il parle et agit, dit ce que son Père lui dit de dire et de faire. Il est fidèle et représente copie pour copie Dieu le créateur. Cela peut nous paraitre insignifiant, mais c’est ce que le Père Créateur cherche dans l’homme. La fidélité. Prendre la parole de Dieu très au sérieux. Ecoutez ceci :
Jer 35:1 ¶  La parole fut adressée à Jérémie de la part de l’Eternel, au temps de Jojakim, fils de Josias, roi de Juda, en ces mots:
Jer 35:2  Va à la maison des Récabites, et parle-leur ; tu les conduiras à la maison de l’Eternel, dans une des chambres, et tu leur offriras du vin à boire.
Jer 35:3  Je pris Jaazania, fils de Jérémie, fils de Habazinia, ses frères, tous ses fils, et toute la maison des Récabites,
Jer 35:4  et je les conduisis à la maison de l’Eternel, dans la chambre des fils de Hanan, fils de Jigdalia, homme de Dieu, près de la chambre des chefs, au-dessus de la chambre de Maaséja, fils de Schallum, garde du seuil.
Jer 35:5  Je mis devant les fils de la maison des Récabites des coupes pleines de vin, et des calices, et je leur dis : Buvez du vin !
Jer 35:6  Mais ils répondirent : Nous ne buvons pas de vin ; car Jonadab, fils de Récab, notre père, nous a donné cet ordre : Vous ne boirez jamais de vin, ni vous, ni vos fils ;
Jer 35:7  et vous ne bâtirez point de maisons, vous ne sèmerez aucune semence, vous ne planterez point de vignes et vous n’en posséderez point ; mais vous habiterez sous des tentes toute votre vie, afin que vous viviez longtemps dans le pays où vous êtes étrangers.
Jer 35:8  Nous obéissons à tout ce que nous a prescrit Jonadab, fils de Récab, notre père: nous ne buvons pas de vin pendant toute notre vie, nous, nos femmes, nos fils et nos filles ;
Jer 35:9  nous ne bâtissons point de maisons pour nos demeures, et nous ne possédons ni vignes, ni champs, ni terres ensemencées ;
Jer 35:10  nous habitons sous des tentes, et nous suivons et pratiquons tout ce que nous a prescrit Jonadab, notre père.
Jer 35:11  Lorsque Nebucadnetsar, roi de Babylone, est monté contre ce pays, nous avons dit: Allons, retirons-nous à Jérusalem, loin de l’armée des Chaldéens et de l’armée de Syrie. C’est ainsi que nous habitons à Jérusalem.
Jer 35:12 ¶  Alors la parole de l’Eternel fut adressée à Jérémie, en ces mots:
Jer 35:13  Ainsi parle l’Eternel des armées, le Dieu d’Israël : Va, et dis aux hommes de Juda et aux habitants de Jérusalem : Ne recevrez-vous pas instruction, pour obéir à mes paroles ? dit l’Eternel.
Jer 35:14  On a observé les paroles de Jonadab, fils de Récab, qui a ordonné à ses fils de ne pas boire du vin, et ils n’en ont point bu jusqu’à ce jour, parce qu’ils ont obéi à l’ordre de leur père. Et moi, je vous ai parlé, je vous ai parlé dès le matin, et vous ne m’avez pas écouté.
Jer 35:15  Je vous ai envoyé tous mes serviteurs, les prophètes, je les ai envoyés dès le matin, pour vous dire : Revenez chacun de votre mauvaise voie, amendez vos actions, n’allez pas après d’autres dieux pour les servir, et vous resterez dans le pays que j’ai donné à vous et à vos pères. Mais vous n’avez pas prêté l’oreille, vous ne m’avez pas écouté.
Jer 35:16  Oui, les fils de Jonadab, fils de Récab, observent l’ordre que leur a donné leur père, et ce peuple ne m’écoute pas !
 
 
Voyez-vous, si vous voulez, vous pouvez décider de rester fidèle à Dieu, en écoutant et pratiquant rien que ce qu’il dit. C’est l’un des caractères de Jésus qui fait de Lui le maître. Il est fort dans imiter copie pour copie Dieu. L’Apôtre Paul dit soyez mais imitateur, comme moi je suis imitateur de Christ. Nous avons tout à gagner en imitant Jésus-Christ. Nous Lui montrons notre fidélité. C’est vraiment impressionnant de voir ce caractère de Jésus-Christ.
Jn 12:49  Car je n’ai point parlé de moi-même ; mais le Père, qui m’a envoyé, m’a prescrit lui-même ce que je dois dire et annoncer.
Jn 12:50  Et je sais que son commandement est la vie éternelle. C’est pourquoi les choses que je dis, je les dis comme le Père me les a dites.

Le Fidèle et Le Véritable

Si Jésus-Christ est tant aimé par Dieu, c’est pour son caractère et sa fidélité est une partie importante en cela. Nous aussi, nous serons agréables à Dieu et à Jésus-Christ si nous apprenons à parler et agir comme Jésus-Christ. Regardez la fidélité à l’œuvre.
Lu 6:36  Soyez donc miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux.
Lu 22:29  c’est pourquoi je dispose du royaume en votre faveur, comme mon Père en a disposé en ma faveur,
Jn 5:21  Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut.
Jn 5:23  afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé.
Jn 5:26  Car, comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d’avoir la vie en lui-même.
Jn 6:57  Comme le Père qui est vivant m’a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi.
Jn 15:9 ¶  Comme le Père m’a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour.
Jn 17:21  afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m’as envoyé.
Jn 20:21  Jésus leur dit de nouveau : La paix soit avec vous ! Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie.
 
Mt 25:23  Son maître lui dit : C’est bien, bon et fidèle serviteur ; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton maître.
 
Jésus-Christ se nomme le fidèle et le véritable
Ap 19:11 ¶  Puis je vis le ciel ouvert, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait s’appelle Fidèle et Véritable, et il juge et combat avec justice.
 
Et il dit : Jn 6:38  car je suis descendu du ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé.
C’est pourquoi Jésus-Christ peut dire que celui qui l’a vu à vue le Père, car il est la copie fidèle du Père.
Jn 14:9  Jésus lui dit : Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père ; comment dis-tu : Montre-nous le Père ?
Jn 14:10  Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; et le Père qui demeure en moi, c’est lui qui fait les œuvres.
 
Nous pouvons croire en Jésus-Christ car il est fidèle. Il dit correctement ce que le Père lui dit et fait correctement ce qu’il dit qu’il fait. Quand il dit Jn 15:7  Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.
Vous pouvez croire que ce qu’il a dit est vrai.
Il dit : Jn 14:14  Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai.
Vous devez croire qu’il le fera. Car il est fidèle.
Nous pouvons nous fier à ce que Jésus-Christ nous dit et aussi nous avons besoin de nous montrer aussi fidèle. C’est pourquoi il dit que celui qui garde ses commandements et les pratique, est son disciple, comme Lui a gardé les commandements de Dieu et les a mis en pratique.
Lu 19:17  Il lui dit : C’est bien, bon serviteur ; parce que tu as été fidèle en peu de chose, reçois le gouvernement de dix villes.
Que celui qui a des oreilles entende ce que dit l’Esprit.

1. Apprenons les paroles et les commandements de Jésus-Christ.

2. Pratiquons ce qu’il nous demande

3. Lisons et relisons les évangiles pour l’entendre nous parler et ainsi l’imiter.

4. Comprenons qu’être fidèle à Jésus-Christ, c’est vaincre satan le démon.

Le règne sur terre

... et ils régneront sur la terre.

JESUS

que ton règne vienne

Les disciples de notre Seigneur lui ont demandé comment ils doivent prier. Poser la question comment on doit prier signifie, qu’est-ce que nous devons dire à Dieu. Puis que prier c’est parler à Dieu. Ainsi c’est aussi demander ce que le cœur de Dieu désir le plus. Pour cela la réponse de notre Seigneur contient les volontés prioritaires de Dieu. Les choses qui tiennent le plus au cœur de notre Dieu.

Selon donc la réponse de Jésus-Christ à la question comment nous devons prier, nous comprenons l’ordre chronologique des volontés les plus chaudes de Dieu. Écoutons Jésus-Christ nous parler :

Mt 6:9 ¶ Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui est aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié ;

Mt 6:10 que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Mt 6:11 Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien ;

Mt 6:12 pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés ;

Mt 6:13 ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin. Car c’est à toi qu’appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen !

 

 

Nous pouvons définir l’ordre de la manière suivante :

  • Reconnaitre Dieu comme notre Père. Pas seulement le dire, mais le reconnaitre, être conscient que nous sommes nés de nouveau de Dieu et par conséquent c’est maintenant Lui qui nous a fait naitre. Il est notre Père et notre Mère. Tout ce dont nous avons besoin doit nous être fourni par Lui. Il est le seul responsable de nous. NOUS SOMMES NES DE NOUVEAU. Écoutez ceci : Jer 3:19 Je disais : Comment te mettrai-je parmi mes enfants, Et te donnerai-je un pays de délices, Un héritage, le plus bel ornement des nations? Je disais : Tu m’appelleras : Mon père ! Et tu ne te détourneras pas de moi.

Ce qui est impressionnant dans cette compréhension c’est le fait que même dans l’Ancienne Alliance Élie et Élysée appelait Dieu leur Père. Et voyez-vous la liste incomplète (donc le minimum) des biens que Dieu veut donner à celui qui l’appelle mon Père ; un pays de délices ; un héritage ; le plus bel ornement des nations. Dieu tient à ce que nous le voyons expressément comme notre très cher Père. Il tient à cela. Les pharisiens avaient remarqué comment Jésus-Christ parlait de Dieu comme de son Père. Que votre cœur brule de la vive chaleur que Dieu est votre Père chéri.

 

  • Vouloir avant tout que le Nom de Dieu soit toujours sanctifié. C’est une dynamite dans le cœur de l’homme qui comprend que le Nom de Dieu doit-être sanctifié. Dieu honore les paroles et prières de celui qui parle ou agit dans le seul but qui sanctifie son Nom. Jésus-Christ nous montre que cela engendre la plus grande foi. Jn 5:44 Comment pouvez-vous croire, vous qui tirez votre gloire les uns des autres, et qui ne cherchez point la gloire qui vient de Dieu seul?

Que l’autorité de Dieu soit toujours reconnue et jamais bafouée.

 

  • La troisième volonté exprimée est celle que le règne de Dieu vienne sur la terre, comme cela est aussi dans le ciel. Même si Dieu a donné la terre aux humains, Il en est l’auteur et propriétaire, il ne permet pas que le désordre s’y installe. Le chrétien doit saisir ici la raison de sa fonction ambassadeur pour Christ. Pour faire venir et appliquer le règne de Dieu sur terre. Dieu règne dans tout l’univers. Et nous sommes ses représentants pour faire valoir Sa volonté.

 

Nous n’allons pas détailler le reste de la volonté de Dieu présenté dans la réponse de Jésus, puisque le sujet ici est le règne sur terre, et nous voyons que cette volonté est exprimée en troisième position sur neuf. Car c’est à Lui qu’appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen !

Régner appartient à Dieu

Voyez –vous, le règne de Dieu sur terre vient juste après la reconnaissance de Son autorité et de Sa grandeur. Ce qui signifie qu’il faut combattre tout règne sur terre qui n’est pas de Dieu. Souvenez-vous que vous ne combattez pas la chair et le sang, mais les puissances démoniaques et toute la cohorte du malin qui sabotent l’œuvre de Dieu. Nous agissons dans le monde invisible et nous voyons le résultat dans la sphère visible. C’est ce qui est spirituel qui vient en premier.

2Co 5:17 En sorte que si quelqu’un est en Christ, c’est une nouvelle création, les choses vieilles sont passées ; voici, toutes choses sont faites nouvelles ; (drb)

2Co 5:20 Nous sommes donc ambassadeurs pour Christ, Dieu, pour ainsi dire, exhortant par notre moyen ; nous supplions pour Christ, Soyez réconciliés avec Dieu ! (drb)

Nous voyons que nous avons plusieurs fonctions d’ambassadeur pour Christ. L’une des fonctions qui sont définies dans notre mandat à la nouvelle naissance est celle-ci

Ap 5:9 Et ils chantaient un cantique nouveau, en disant : Tu es digne de prendre le livre, et d’en ouvrir les sceaux ; car tu as été immolé, et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation ;

Ap 5:10 tu as fait d’eux un royaume et des sacrificateurs pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre.

 

Nous sommes dans un royaume avec pour Roi en chef Jésus-Christ et nous sommes sacrificateurs pour Dieu. C’est à nous que revient la gestion des choses sur terre et donc c’est à vous qu’il revient de régner sur terre…. et ils régneront sur la terre. Dieu agit, règne au travers de nous.

 

  1. Nous avons été rachetés pour Dieu par le sang de Jésus-Christ.
  2. Nous avons été faits un ensemble de rois vivant dans un royaume. Des fonctions de roi nous sont attribuées.
  3. Nous avons été faits sacrificateurs pour notre Dieu. Des fonctions de grand prêtre pour Dieu nous ont été confiées.
  4. Nous sommes créés et équipés pour régner sur terre. Dieu a ainsi transféré sa volonté et ses habilités en nous. Notre vision c’est la vision de Dieu, ou si vous voulez la vision de Dieu est notre vision, et les anges sont à notre service comme ils sont au service de Dieu.

Régner sur terre

L’expression régner sur terre contient deux significations.  La signification la plus connue est celle qui consiste à être maître pendant notre vie terrestre. C’est une façon de voir qui peut créer la confusion, car si elle n’est pas bien comprise elle devient une contre volonté Divine. Elle est charnelle et le diable peut s’en servir.

La bonne signification est celle-ci :

Nous devons utiliser la terre et la création pour régner selon que Dieu utilise la terre pour produire la création. Écoutez ceci :

Ge 1:11 Puis Dieu dit : Que la terre produise de la verdure, de l’herbe portant de la semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leur espèce et ayant en eux leur semence sur la terre. Et cela fut ainsi.

Ge 1:12 La terre produisit de la verdure, de l’herbe portant de la semence selon son espèce, et des arbres donnant du fruit et ayant en eux leur semence selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon.

Ou encore,

Ge 1:20 ¶ Dieu dit : Que les eaux produisent en abondance des animaux vivants, et que des oiseaux volent sur la terre vers l’étendue du ciel.

 Ou encore

Ge 1:26 ¶ Puis Dieu dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.

Voyez-vous il s’agit de régner selon le modèle et le plan de Dieu en utilisant la création et la terre en particulier selon qu’il est écrit : Jer 22:29 Terre, terre, terre, Ecoute la parole de l’Eternel !

Jer 22:30 Ainsi parle l’Eternel : Inscrivez cet homme comme privé d’enfants, Comme un homme dont les jours ne seront pas prospères ; Car nul de ses descendants ne réussira A s’asseoir sur le trône de David Et à régner sur Juda.

Allez lire l’article   « Pour quoi Jésus-Christ ? » pour mieux comprendre.

Ôter les obstacles à votre vie.

Ôter les obstacles à votre vie.

Le chrétien doit savoir comment ôter les obstacles à sa vie. Faute de quoi il sera submergé par des échecs, qu’il jugera inexplicables.

Ce que nous constatons, la pauvreté, la difficulté à se marier, le manque d’entrepreneuriat, et l’échec quasi chronique, nous montre que les instruments que le Christ a mis en notre possession ne sont pas mis en pratiques, faute de connaissance, de sagesse, et de volonté pour plusieurs. Ainsi l’ennemi met les obstacles qui évidemment font souffrir les biens aimés de Dieu. C’est pour cela que j’ai créé ce site. Car Jésus-Christ ne prend pas plaisir à voir son peuple en difficulté constant.

Les obstacles à la victoire.

Les obstacles de façon générale sont visibles et invisibles. La réalité c’est qu’ils sont plus invisibles que visibles. Car ce qu’on voit dans le visible est fait par l’invisible. Heb 11:3  …en sorte que ce qu’on voit n’a pas été fait de choses visibles.

Les obstacles sont des forces démoniaques qui résistent à vos efforts. Dieu veut que vous appreniez régner sur eux. Ps 110:2 … Domine au milieu de tes ennemis ! 

L’Éternel dresse une table devant toi en face de tes ennemis. Il ne faut pas craindre les démons et leur chef satan. Il faut apprendre à les dresser. Dominez au milieu de vos ennemis, sinon ils domineront sur vous.

Très souvent et de façon générale, les chrétiens rencontrent des difficultés telles qu’ils se demandent si la vie en Jésus-Christ est vraiment ce qu’elle promet ? Oui elle est ce qu’elle promet, sauf qu’il faut apprendre à vivre cette vie en question. Jug 6:13 Gédéon lui dit : Ah ! mon seigneur, si l’Éternel est avec nous, pourquoi toutes ces choses nous sont-elles arrivées ? Et où sont tous ces prodiges que nos pères nous racontent, quand ils disent : L’Éternel ne nous a-t-il pas fait monter hors d’Egypte ? Maintenant l’Éternel nous abandonne, et il nous livre entre les mains de Madian !

Gédéon avait du mal à croire que l’Éternel est vraiment un Dieu qui secourt son peuple, de plus Gédéon ne comprenait pas comment provoquer l’intervention de Dieu dans sa situation si difficile, et surtout Gédéon ne savait pas que lui et sa parenté étaient à l’origine de ce qu’ils vivaient. Ils ne perçoivent pas la cause de leur souffrance. C’est le cas de la majorité des chrétiens, et je tiens de tout mon cœur à vous aider à comprendre quoi faire dans ces cas. Gédéon voulait sortir de la misère et faire sortir son peuple des difficultés. Écoutez ce qu’il dit :

Jug 6:15 Gédéon lui dit : Ah ! mon seigneur, avec quoi délivrerai-je Israël ? Voici, ma famille est la plus pauvre en Manassé, et je suis le plus petit dans la maison de mon père.

Voyez-vous, la pauvreté dans le peuple de Dieu. Les obstacles qui semblent impossibles à surmonter. Il y a quelque chose que l’Éternel va lui montrer.

Jug 6:16 L’Eternel lui dit : Mais je serai avec toi, et tu battras Madian comme un seul homme.

C’est ici le secret, mais il est souvent difficile de le comprendre et le pratiquer. Une fois je louais une maison où Dieu m’avait conduit, les propriétaires étaient des frères en Christ. Et j’étais incapable de payer les loyers. Je ne voulais pas forcer la communauté à faire des offrandes, elle devait la faire volontairement. Et je souffrais atrocement de me voir dans une maison et de ne pas pouvoir payer le loyer, de voir les frères qui m’ont loué les lieux dans des difficultés à cause de moi.  Je criais à Dieu, je pleurais devant sa face, mais rien ne se passait dans la direction que je souhaitais. La situation m’avait donné tellement de soucis et d’inquiétude que quelqu’un pour illustrer cela a dit que si on me mettait une banane plantain entre mes cuisses, celle-ci cuirait. Je criais à Dieu quand tout à coup, contre toute attente, ma bouche a parlé en langue. Et j’ai été surpris par ce parler en langue subit. J’ai aussitôt demandé au Seigneur ce que cela voulait dire. Et l’Esprit a ouvert ma bouche malgré moi et de ma propre bouche est sorti la phrase : « Pourquoi penses-tu que j’habite en toi ? » OUI. Si nous voulons sortir des difficultés définitivement, nous devons prendre avantage du fait que Dieu habite en nous. J’ai beaucoup souffert dans ma vie chrétienne. Je peux vous en parler et vous aider. 

Les obstacles ont des buts que nous devons comprendre :

-Détruire le projet de Dieu en vous par les forces démoniaques.

-Vous permettre de devenir plus fort en Christ, par la victoire sur les forces du mal.

-Vous transmettre le feu Divin. (Mais je ne traiterai pas de cela ici.)

Si Gédéon devait comprendre qu’avec Dieu il battra l’ennemi, il devait avant tout savoir pourquoi lui et sa famille vivaient cette si grande misère.

La plus grande cause de la souffrance du chrétien.

Gédéon accusait Dieu de ne rien faire pendant que lui et son peuple vivaient l’atroce misère.

Jug 6:13 Gédéon lui dit : Ah ! mon seigneur, si l’Éternel est avec nous, pourquoi toutes ces choses nous sont-elles arrivées ? Et où sont tous ces prodiges que nos pères nous racontent, quand ils disent : L’Éternel ne nous a-t-il pas fait monter hors d’Egypte ? Maintenant l’Éternel nous abandonne, et il nous livre entre les mains de Madian !

 

La pensée de Gédéon est loin de comprendre le pourquoi. Essayons de comprendre ce qui s’est passé.

Jug 6:1 ¶ Les enfants d’Israël firent ce qui déplaît à l’Éternel ; et l’Éternel les livra entre les mains de Madian, pendant sept ans.

Jug 6:2 La main de Madian fut puissante contre Israël. Pour échapper à Madian, les enfants d’Israël se retiraient dans les ravins des montagnes, dans les cavernes et sur les rochers fortifiés.

Jug 6:3 Quand Israël avait semé, Madian montait avec Amalek et les fils de l’Orient, et ils marchaient contre lui.

Jug 6:4 Ils campaient en face de lui, détruisaient les productions du pays jusque vers Gaza, et ne laissaient en Israël ni vivres, ni brebis, ni bœufs, ni ânes.

Jug 6:5, Car ils montaient avec leurs troupeaux et leurs tentes, ils arrivaient comme une multitude de sauterelles, ils étaient innombrables, eux et leurs chameaux, et ils venaient dans le pays pour le ravager.

Jug 6:6 Israël fut très malheureux à cause de Madian, et les enfants d’Israël crièrent à l’Éternel.

 

Voici la souffrance du peuple de Dieu. Une fois que le peuple cria à Dieu, alors Dieu va faire savoir pourquoi il a permis cette grande souffrance.

 

Jug 6:7 ¶ Lorsque les enfants d’Israël crièrent à l’Éternel au sujet de Madian,

Jug 6:8 l’Éternel envoya un prophète aux enfants d’Israël. Il leur dit : Ainsi parle l’Éternel, le Dieu d’Israël : Je vous ai fait monter d’Egypte, et je vous ai fait sortir de la maison de servitude.

Jug 6:9 Je vous ai délivrés de la main des Egyptiens et de la main de tous ceux qui vous opprimaient ; je les ai chassés devant vous, et je vous ai donné leur pays.

Jug 6:10 Je vous ai dit : Je suis l’Éternel, votre Dieu ; vous ne craindrez point les dieux des Amoréens, dans le pays desquels vous habitez. Mais vous n’avez point écouté ma voix.

 

Voici pourquoi le peuple a souffert : Je vous ai dit : Je suis l’Éternel, votre Dieu ; vous ne craindrez point les dieux des Amoréens, dans le pays desquels vous habitez. Mais vous n’avez point écouté ma voix.

Examinons cette parole.

  • Je suis l’Éternel, votre Dieu 

Cette parole contient toute la force dont nous avons besoin. Il dit c’est moi le tout puissant, et je suis avec vous. Ce qui signifie que si je suis avec vous aucun malheur ne peut vous atteindre. Aucune misère ne peut séjourner avec vous.

Puis Dieu donne la deuxième raison.

    –   Vous ne craindrez point les dieux des Amoréens, dans le pays desquels vous habitez.

Cette exigence est en corrélation avec la première parole du Seigneur.  Et pour moi est la chose la plus importante qui renforce le fait que Dieu est l’Éternel notre Dieu. Dieu exige que nous n’ayons aucune crainte de l’ennemi des démons et du mal. Il exige cela. Combien de fois avons-nous eu peur du mal que nous voyons, avoir peur de la maladie, des démons, du manque d’argent, des choses désagréables qui nous environnent. Dieu répons en disant : aussitôt que vous craignez le mal qui vient contre vous ou vous environne, alors vous dite que je ne suis pas l’Éternel votre Dieu. Ce qui signifie que vous dites que le diable est votre dieu. C’EST CE QU’IL FAUT BIEN COMPRENDRE. Nous ne devons jamais craindre quoi que cela soit, sinon nous empêchons Dieu d’intervenir. La crainte suppose un châtiment.

Mais il y a autre chose qui est caché dans la crainte du diable et du mal ainsi que des démons que je tiens à vous montrer. Et pour le faire, je vais utiliser deux versions de la bible pour un même verset.

La version Louis Segond dit :

 Jug 6:10 Je vous ai dit : Je suis l’Éternel, votre Dieu ; vous ne craindrez point les dieux des Amoréens, dans le pays desquels vous habitez. Mais vous n’avez point écouté ma voix.

 

La version française courant dit pour ce même verset :

Jug 6:10 Je vous ai rappelé que j’étais le Seigneur votre Dieu et que vous ne deviez pas adorer les dieux des Amorites dont vous habitez le pays. Mais vous ne m’avez pas écouté !” »

 

Craindre un dieu, c’est adorer ce dieu en question, c’est le vénérer et le servir. A vous de décider qui vous voulez servir.

Mt 6:31 Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas : Que mangerons-nous ? que boirons-nous ? de quoi serons-nous vêtus ?

Ps 78:18 Ils tentèrent Dieu dans leur cœur, En demandant de la nourriture selon leur désir.

Ps 78:19 Ils parlèrent contre Dieu, Ils dirent: Dieu pourrait-il Dresser une table dans le désert ?

Ps 78:20 Voici, il a frappé le rocher, et des eaux ont coulé, Et des torrents se sont répandus ; Pourra-t-il aussi donner du pain, Ou fournir de la viande à son peuple ?

Ps 78:21 L’Éternel entendit, et il fut irrité ; Un feu s’alluma contre Jacob, Et la colère s’éleva contre Israël,

Ps 78:22 Parce qu’ils ne crurent pas en Dieu, Parce qu’ils n’eurent pas confiance dans son secours.

 

Craindre un dieu, c’est adorer ce dieu en question, c’est le vénérer et le servir. A vous de décider qui vous voulez servir. Il est très facile de servir satan, vous n’avez qu’à craindre le mal ou la maladie ou le manque d’argent ou de mariage.

La bible dit : Jas 4:7 Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez au diable, et il fuira loin de vous.

C’est pourquoi Dieu a livré son peuple à la misère, parce que ce peuple adore le diable. Celui qui résiste au diable et au mal, adhère aussitôt à Dieu et le reconnait comme son Dieu. Dieu est amour et il n’y a pas de crainte dans l’amour. Méditez ces paroles et mettez-les en pratiques et vous verrez vos obstacles vous quitter.

Pr 29:25 ¶ La crainte des hommes tend un piège, Mais celui qui se confie en l’Éternel est protégé.

 

Instrument de victoire du chrétien: La foi

Nous avons besoin de réussir comme notre Seigneur nous le demande. Nous devons porter du fruit. Sinon nous sommes perdants. Ce monde où nous sommes fonctionne mal avec celui qui est bloqué spirituellement, et financièrement incapable. Celui qui est diaboliquement stoppé ne peut parvenir au moindre résultat. Il est un bon chrétien, mais malade, alors que par les meurtrissures de Jésus-Christ il est guéri. Esa.53 :5 et  1P.2 :24. Il est bon-chrétien, mais pauvre alors que Jésus-Christ s’est fait pauvre pour que par sa pauvreté nous soyons rendus riche.2Cor.8 :9 Jésus-Christ a été fait sagesse pour nous, nous sommes dans un cortège triomphal. Si malgré tous ces acquis de la rédemption, nous n’y arrivons pas, c’est simplement parce que nous n’avons pas bien compris et accepter le principe de la foi, ainsi que son mode de fonctionnement et ses Conditions d’applications. Il existe un chemin chrétien où nul impur n’a accès. Si nous utilisons ce chemin, nous réussissons. Hors de ce chemin, c’est l’échec. C’est ce que je vais nous expliquer dans ces lignes qui vont suivre. Si vous avez envie de vaincre alors, soumettez-nous aux paroles de Jésus-Christ. Car c’est frustrant d’être un chrétien qui échoue.

Qui peut vaincre le monde?

La réponse se trouve dans cette parole de Dieu. 1Jn.5:4 parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde ; et la victoire qui triomphe du monde, c’est notre foi.
1Jn 5:5 Qui est celui qui a triomphé du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ?
La foi est la victoire qui triomphe du monde. Et nous avons tous la foi une fois né de nouveau. Car seul celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu peut triompher du monde. Mais pour cela, il faut bien maîtriser le principe, et accepter volontairement de se soumettre à tout ce que Jésus-Christ nous enseigne. Le fonctionnement du monde défie la vie chrétienne et si l’on n’apprend pas l’utilisation de la foi, l’échec vient malgré notre croyance en Jésus-Christ. Car avoir la foi et croire sont deux choses différentes.
Ce mot « F O I » est très important pour le chrétien et il opère par des œuvres. Nous ne devons pas chercher à avoir la foi, puisque nous l’avons déjà. Mais nous devons chercher à bien l’utiliser et surtout à ne pas l’environner de circonstances qui lui sont nuisibles.
La foi c’est la confiance que nous avons en Dieu, mais cette confiance vient de ce que Dieu nous a dit et de l’acte que nous posons suite à ce que nous avons entendu Dieu nous dire.
C’est par la foi que nous pouvons régner sur terre selon qu’il est écrit Ap 5:10 tu as fait d’eux un royaume et des sacrificateurs pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre

Satisfaire à nos besoins.

Dieu veut satisfaire à tous nos besoins selon qu’il est écrit 3Jn 1:2 Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme.
Et pour cela la foi est indispensable. Car sans la foi il est impossible d’être agréable à Dieu ; et il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. Heb 11:6. Dieu veut nous rémunérer, il veut nous donner ceux dont nous avons besoin. Mais il est juste, ce qui signifie qu’il fait ces choses selon la justice qu’il a lui-même instaurée. Si nous demandons selon ses voies, nous obtenons les réponses aussitôt. Mettons-nous bien en tête de faire comme il nous demande. C’est pour cela que nous devons prendre le temps d’étudier la Sa parole pour nous même. Connaissant Sa parole, nous connaissons Ses voies et Sa volonté, et ainsi nous sommes équipés pour manifester la foi.
Mt 21:22 Tout ce que vous demanderez avec foi par la prière, vous le recevrez.
Mt 7:7 ¶ Demandez, et l’on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira.
Mt 18:19 Je vous dis encore que, si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux.
Mr 11:24 C’est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir.
Lu 11:9 Et moi, je vous dis : Demandez, et l’on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira.
Lu 11:10 Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe.
Jn 14:13 et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.
Jn 15:7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.
Jn 16:24 Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom. Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite.
1Jn 3:22 Quoi que ce soit que nous demandions, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et que nous faisons ce qui lui est agréable.
1Jn 5:14 ¶ Nous avons auprès de lui cette assurance, que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute.
1Jn 5:15 Et si nous savons qu’il nous écoute, quelque chose que nous demandions, nous savons que nous possédons la chose que nous lui avons demandée.
Heb 4:16 C’est pourquoi approchons-nous avec hardiesse du trône de grâce, afin que nous puissions obtenir miséricorde et trouver grâce pour nous aider en temps de besoin. (KJV)
Toutes ces paroles prouvent que Dieu veux satisfaire à nos besoins. Méditons les et soyons certains, que Dieu est prêt à nous satisfaire.
Jer 3:19 Je disais : Comment te mettrai-je parmi mes enfants, Et te donnerai-je un pays de délices, Un héritage, le plus bel ornement des nations ? Je disais : Tu m’appelleras : Mon père ! Et tu ne te détourneras pas de moi.
Nous n’avons pas Jésus-Christ pour rien. Et son sacrifice est le plus grand que l’univers puisse connaître. Nous sommes sauvés et nous sommes sauvés parfaitement.

Deux petites questions

Quand quelqu’un a confiance en Dieu, peut-on dire qu’il a la foi ?
La réponse c’est oui.
Quand quelqu’un croit en Dieu, peut-on dire qu’il a la foi ?
La réponse c’est non.
Pourquoi ? Parce que la confiance en Dieu nous engage et nous met devant un risque. Dans la confiance en Dieu, l’on doit poser un acte. Celui qui a confiance en Dieu agit en conséquence. Si quelqu’un ne pose pas un acte de foi, alors celui-là n’a pas confiance en Dieu.
Celui qui croit en Dieu parvient à la justice. Il sait que Dieu est le juge et celui gouverne tout. Mais il n’est pas en train d’exprimer sa foi ni sa confiance. Il exprime simplement sa connaissance de la grandeur, de la supériorité et de l’autorité de Dieu. Mais pas la foi.
La bible précise bien que : Tu crois qu’il y a un seul Dieu, tu fais bien ; les démons le croient aussi, et ils tremblent. Jas 2:19
C’est-à-dire que les démons reconnaissent la grandeur, la supériorité et l’autorité au point où ils en tremblent. Cependant ils sont rebelles. Malheureusement il y a que les démons croient plus en Dieu que certains chrétiens. C’est un inconvénient.
C’est le croire en Dieu qui est la base sur laquelle notre foi doit s’appuyer. Il faut croire en Dieu pour voir la foi s’exprimer. Voici comment se définit les gens qui ne croient pas en Dieu : ce sont des gens qui murmurent, qui se plaignent de leur sort, qui marchent selon leurs convoitises, qui ont à la bouche des paroles hautaines, qui admirent les personnes par motif d’intérêt. Jude 1:16.
Il faut vous assurer que Dieu est le plus important dans votre vie. Ne mettez pas votre argent avant Dieu. Nous devons croire en Jésus-Christ plus qu’en ce que nous voyons. Une fois que le croire est bien développé et stable alors la foi trouve un socle où s’appuyer pour se libérer. Jésus-Christ nous l’enseigne quand il dit, que tout est possible à celui qui croit.
Regardons maintenant l’environnement mental dans lequel le croire et la foi doivent être.

Le bon environnement du croire.

Le bon environnement du croire.

Le bon environnement pour la foi.

Il y a aussi une attitude mentale et un comportement qui fait fonctionner la foi parfaitement.
Il faut toujours faire une œuvre. Il faut faire une déclaration et toujours poser un acte.
Il faut comprendre que nous sommes devenus comme Dieu, connaissant le bien et le mal. Ainsi donc nous devons aimer intensément pour ne pas laisser place au mal. La foi et les œuvres doivent s’exprimer sans crainte ni doute. Je vais traiter ce sujet plus amplement un peu plus tard. Mais pour l’instant nous devons comprendre que nous devons aimer, car toute la création appartient à notre Père haïr quelqu’un c’est haïr l’œuvre de Dieu et c’est agir contre Dieu. Aussi nous devons savoir que si la foi sans les œuvres est inutile, aussi si nous avons la foi pour déplacer les montagnes, mais si nous n’avons un amour très fort pour les autres cela ne sert aussi à rien. La crainte et le doute paralysent la foi. Et il n’y a pas de crainte dans l’amour.
Eph 3:17 en sorte que Christ habite dans vos cœurs par la foi ; afin qu’étant enracinés et fondés dans l’amour,
Eph 3:18 vous puissiez comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur,
Eph 3:19 et connaître l’amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu.
Voyez-vous, plus nous connaissons l’amour du Christ, plus nous sommes remplis de toute la plénitude de Dieu.
À vous de jouer.
Prophète Cheick Lamine
1 2 3